390 m et l'actif à SIchatel

LUNDI 24 AVRIL 2017 :

Le lundi 24 avril 2017 vers 13 h Jean Luc Caron est de nouveau à pied d'oeuvre à la résurgence de Sichatel.

Avec en équipe de surface et de soutien Jean Marie, Manu et Vincent du GERSM et rejoint par Eric de PROTEUS.

C'est tout d'abord les préparatifs pour gonfler les bouteilles et préparer le matériel.
Gonflage des bouteilles

Pendant le temps de gonflage, Jean Luc en profite pour faire un cours sur le matériel à Manu notre futur plongeur qui reviens juste de Bourg Saint Andeol ou il a ce weekend participé au stage découverte plongée souterraine.

Les explications techniques de Jean Luc  suivies par Manu
Puis c'est le départ pour le siphon, à 14 h 45, Jean Luc s'engage dans le siphon qui est très clair et très bas il n'a pas plu depuis plus de quinze jours. l'entrée qui a été élargie facilite le passage avec des bouteilles de 10 litres.


Le départ pour une plongée qui va nous livrer des secrets
Vers 16 h on entends les petite bulles et Jean Luc réapparaît à la surface avec un large sourire (voir photo ci dessous) qui nous indique qu'il a certainement quelque chose d'important à nous faire part :  Est'il sorti dans de l'exondé? ou autre chose ?
Tout le monde est impatient de connaitre le résultat de cette plongée qui a  duré 1 h 15.

Voici ce que l'on sait du siphon à ce jour :

Tout d'abord cette plongée a permis de prolonger le développement du siphon de 291 m à 390 m soit 100 m de plus.

La direction de la galerie est toujours la même.

Par contre à 350 m Jean Luc arrive dans un espèce de canyon, il ressent du courant puis à 365 m il arrive dans une salle de 5 m x 5 m environ : c'est l'actif : une galerie de 1,50 m x 3 m part sur la gauche en direction très certainement de la Fontaine à Vaux vu l'orientation.

Tout le débit qui arrive de l'amont est dans la continuation de la galerie par contre les dimensions de la galerie sont du double, et il y a de nombreux niphargus dans ce conduit.

A la bifurcation de 365 m la galerie est décalé en dénivelé, l'eau butte sur ce talus et emprunte la galerie vers l'Ouest, ce qui explique que l'eau n'emprunte que la galerie d’accès lors des crue, ce qui nous explique le fonctionnement de ce système.

Jean Luc poursuit encore environ 35 mètres dans l'amont et devra s’arrêter à court de fil d'ariane et de piquet mais la galerie continue avec une dimensions importante pour la région.. Il y a toujours des talus d'argile important.

La profondeur est toujours de 5 m à 7 m en moyenne.

Une coloration au niveau de l'actif sera réalisée lors des prochaines plongées, afin de connaitre le point de résurgence.

Par contre on peut à ce jour émettre deux hypothèses :

La galerie aval sera certainement totalement noyée 

La galerie principale risque de sortir en exondé sous peu ( évaluation 300 m)

A SUIVRE

Note : Aprés cette plongée nous nous sommes rendus à la résurgence de l'Artouze ou Jean Luc a fait une reconnaissance en plongée mais c'est une autre histoire.

Plongée de l'ARTOUZE le 24-04-17






Plongée du 01 avril 2017

Samedi 1 avril 2017, Julien a plongé de nouveau Sichatel avec deux objectifs :

1 )  Débuter la topographie du siphon

La plongée d'une durée de 45 mn a permis de topographier le siphon à partir du fil d'ariane d'entrée jusque la cloche n° 2 à 80 mètres.


Julien au départ avec sa tablette topo 

retour de plongée
2 ) Aprés la plongée une petite désobstruction a été réalisé avec l'aide de Vincent  et Fabien afin de pouvoir élargir l'entrée pour les futures explorations de Jean-Luc qui devraient se  dérouler lundi ou mardi. en effet l'exploration pour aller au delà des 291 m du terminus nécessite des plus grosses bouteilles et il fallait faciliter le passage à l'aller bien sur mais aussi pour le retour.

C'EST REPARTI A SICHATEL - 291 m

Les crues s'estompent- les plongeurs reviennent

Dimanche 26 mars 2017 , Julien et Jean Luc sont à pied d'oeuvre à Sichatel aux alentours de 15 h,

Jean Luc plonge le siphon, la plongée durera 1 h et le terminus atteint le 19 février (date de la dernière plongée avant les crues) sera dépassé de  66 mètres, portant le développement du siphon à 291 m avec un arrêt sur rien, la galerie continue dans les mêmes proportions.

Jean Luc avant la plongée permettant d'atteindre 291 m

Si le temps le permet samedi Julien commencera à réaliser la topographie du siphon, et il est possible qu'il y est des plongées dans la semaine du 1 au 7 avril 2017 par le club cascadé.


POUR L'INSTANT LES CRUES

Bonjour pas d'activité sur l'exploration de Sichatel pour l'instant en raison des diverses crues, mais le beau temps va revenir
deux photos de Sichatel pendant les crues de début mars :


le 12 mars


le 6 mars

ARRET SUR RIEN - 18 et 19 février 2017

SAMEDI 18 FEVRIER 2017 :

Nous voici de nouveau à l'entrée de Sichatel  -  objectif préparer la plongée du lendemain pour Jean Luc (Ligue des Hauts de France) afin de pouvoir "tirer du dévidoir"

Préparatif de Julien


Julien après s'être équiper réalisera une plongée de 45 mn jusqu'au terminus actuel ceci afin de mettre le fil d'ariane et voir la visibilité du siphon (rappel il est tombé 5, 4 mm le jeudi)

De plus au cours de cette plongée il réalisera le prélèvement d'isopodes de type Caecosphoeroma Burgundum afin de pouvoir identifier l'espèce par Bernard Hamon et le professeur Henri.

L'objectif et donc atteint et tout est prêt pour la plongée de Jean Luc dimanche.

DIMANCHE 19 FEVRIER 2017 :

Jean Luc s'engagera dans le siphon vers 10 h 45 , sa plongée aura une durée d'une heure environ.

Jean Luc a l'entrée du siphon
Le Geyser de Sichatel après cette plongée développe 225 m , Jean Luc ajoutera au cours de cette plongée 75 m , il s’arrêtera faute de piquet pour fixer le fil d'ariane, la difficulté dans ce siphon est la fixation de ce dernier en raison de la configuration de la galerie qui  est extrêmement lisse, avec des dunes d'argiles au sol.

Désormais le terminus est à 225 m dans une galerie qui a toujours les mêmes dimensions environ 4 x 3 m.

Nous aurions du avoir une vidéo de la plongée malheureusement la caméra s'est arrêté certainement en frottant sur la voûte et donc pas de film.

à suivre.......

SEMAINE DU 18 FEVRIER 2017 - SICHATEL

Il y aura peut être une plongée en fin de semaine suivant  la météo

Sinon le propriétaire a commencé à défricher le terrain  :

PAS DE PLONGEE

période du 4 février au 11 février

en raison de la semaine pluvieuse passée pas de plongée sur Sichatel  - visibilité nulle

en attente de meilleures conditions

malgré tout Sichatel n'est pas rentré en crue - juste le niveau un peu plus haut  et une turbidité entre le 5 et le 8 février

Les photos de la semaine :

Sichatel le 5-02-17
Sichatel le 07-02-17

Sichatel le 08-02-17