LES TRAVAUX REPRENNENT A SICHATEL

Enfin il ne pleut plus

Le niveau de Sichatel est de nouveau normal pour l'époque.

Le samedi 21 avril 2018, Julien passe contrôler le niveau le matin et comme celui ci est idéal la désobstruction du siphon suite a l'amas de roches, d'alluvions qui sont venus de la résurgence par les crues mais aussi par les blocs qui sont tombés de la falaise.

Une première désobstruction avait eu lieu par Julien et Jean Luc pour retirer les tôles le samedi 24 mars 2018.

Samedi 21 avril 2018 pour 14 h toute l'équipe motivées est présente composée des deux clubs GERSM et PROTEUS :

Pour le GERSM :

Julien TOURNOIS : plongeur et chef du projet
Matthieu ZANNI
Jean Marie GOUTORBE
Michel GERARD
Jean Philippe SIMON

Pour PROTEUS :

Eric DUMESNIL
Stéphane FROC et son épouse 

Et sans oublier une aide précieuse  Mathis DUMESNIL

L'ensemble du Chantier 
Et voici le déroulement de la journée en images :

Le maître d'oeuvre se prépare

La chaîne des seaux débutent
C'est parti pour une grande chaîne incessante d'aller et retour :
Plein, vide, plein, vide ....... attention seau !

et un, et deux, et trois, et quatre ......et 60 

L'aide précieuse de Mathis
Entre deux seaux, Eric construit un escalier :

On construit un escalier 

Mais après de nombreux seaux il y a des gros blocs qui se trouvent dans la vasque, une tentative en février avait échoué pour les remonter.

On prépare la sortie du premier bloc on étudie sa position pas facile sans visibilité

Début de l’extraction 

Enfin le voici hors de l'eau - 

Oh hisse C'est pas si lourd que cela ....ou je suis très fort


Voici le deuxième bloc - un peu moins gros
Il remonte lentement mais suremant

Enfin en haut
Un beau travail d'équipe


le siphon le lendemain

Les explorations vont pouvoir reprendre  -  peut être encore une petite désobstruction

UNE EXPLORATION CLASSIQUE : L'AVENIR


Matthieu et Julien ont fait l'exploration classique du gouffre de  L'Avenir le dimanche 15 avril 2018.
EXPLORATION DU GOUFFRE DE L'AVENIR 

Départ 13 h 30 de Bar-le-Duc (après 5 min de recherche de clefs perdues...) nous arrivons au local pour préparer les deux kits d'équipement.

Préparation du matériel conformément à la fiche d'équipement  et nous voici prêt avec les deux kits de matériel. Les cavités de Savonnières ont été toutes équipées de broche par la Lispel avec la participation technique de l'ASHM.

Arrivée à l'entrée de la carrière, une voiture du 54 est déjà garée et une fois équipé nous rentrons dans la carrière.

C'est la deuxième fois que je fais l'Avenir la première fois j'étais passé par l'entrée de la Gare, la nous y accédons par l'entrée du Champ au Vin, nous suivons donc scrupuleusement les directives de Jean Marie pour trouver l'entrée.

Après une petite marche d'approche d'une nous trouvons l'entrée du premier coup !

Une équipe est déjà dedans nous devons équiper en double.

Je me charge de la première partie de l'équipement et Matthieu fera la seconde partie.

Nous croisons l'équipe qui remonte et décidons d'attendre en bas du deuxième puits.

C'est Christophe Prévot avec trois membres de l'USAN.

La suite de l'exploration se passe bien et une fois arrivé en bas du dernier puits nous nous enfilons dans le méandre.

La progression se fait à l’égyptienne 95% du temps. 

Il y a de belles concrétions sur le chemin et une belle coulée qui mérite une escalade car il y a une galerie supérieure à revoir. (Nota cette galerie a fait l'objet d'une exploration)

Au terme du périple nous arrivons au siphon très ensablé avec de quoi désobstruer mais celui-ci n'est pas très engageant...

Bien sale nous remontons et profitons des quelques douches naturelles pour laver notre équipement et nous retrouvons l'air libre pour  18 h 30.

Une belle sortie qui a permis de mettre en pratique les techniques d'équipements, à refaire.

C'est parti pour une belle exploration photo J TOURNOIS



ESCAPADES

Quelques sorties dans les carrières nous ont permis de retrouver une carrière avec de nouveau de l'eau et de faire quelques photos de concrétions principalement des gours qui étaient à se depuis deux ans.

Et aussi d’observer deux nouvelles stations de stygobies du genre Niphargus.

Voici les photos :

Me revoici la goutte d'eau

Ruisselement
Gours 

Nenuphar de calcite

Un deuxième
Vue d'ensemble
Niphargus 
Niphargus et terriers 

LE DERNIER NE

Voici le pingouin le dernier né des cliparts en deux versions
vous le trouverez aussi dans les pages coloriage

BÛCHERONNAGE A SICHATEL

SAMEDI 11 FEVRIER  14 h une équipe composée de membre du GERSM et de membres sympathisants se retrouve à l'entrée de Sichatel avec pour objectif le nettoyage du chenal et de l'abord de la résurgence.

L'équipe lourdement armé de tronçonneuses, haches, scies est composée de :

Jean Marie, Michel, Fabien, Guillaume, Alain et Max.

Voici le résultat du travail et après le film photographique de la journée :



Après avoir réalisé une plate forme pour mettre les branches et branchages Alain s'attaque tout d'abord à débiter les petits baliveaux on reconnait l'expertise des affouagistes.

Alain au travail

Puis on déblaye l'abord de la résurgence et la plate forme située à droite, on en profite pour aller aussi les gros blocs de roche du chenal.



Après vérification sur les deux branches de l'arbre tombé une d'elle a cassée au niveau de sa fourche, cette dernière risque de tomber il est donc décidé de la tronçonner et de la dégager tout en gardant la deuxième qui maintien l'arbre.

Cette opération délicate est confié pour la découpe à Fabien.

L'arbre avant découpe
Fabien attaque la branche (attention au plongeon)

La branche est amarré afin de pouvoir la sortir 
Finition technique (on voit l'expert)

Extraction de la branche
Débitage par Alain 

Et voici le résultat une résurgence abordable pour les futures plongées :




A noter aussi le passage de Cedric de Proteus qui empilera aussi quelques branches au passage.

Désormais place aux plongeurs.

DESOBSTRUCTION A SICHATEL AVEC SUCEUSE

Samedi 3 février 2018, Julien se rend en fin de matinée à la résurgence de Sichatel pour voir le niveau, La résurgence est toujours en crue mais l'eau est très claire.

Sichatel le 3 février 2018

Julien décide donc de faire un petit plouf l’après-midi avec trois objectifs :

1) voir ce que les différentes crues ont pu bouchées à l'entrée
2) tester la suceuse pour désobstruer.
3) enlever quelques gros cailloux


Après une première reconnaissance la situation est la suivante :

La reconnaissance ont voit la limpidité de l'eau


L'entrée n'est pas colmatée, la tôle semble coincé avec de nombreuses pierres dessus qu'il faudra nettoyé, dans la vasque de nombreux cailloux et blocs de bonnes dimensions.

Des séances de désobstruction seront programmées.

La reconnaissance effectuée il est décidé de mettre en place la suceuse et de la tester :



Photos de mise en place de la suceuse
Le système fonctionne (voir photo ci dessous) il faudra juste l'améliorer lestage, poignée etc...

La suceuse en fonction
Ensuite il donc décider d'enlever quelques blocs manuellement :

Quelques blocs sont enlevés

Mais un bloc assez imposant s'est déplacé est sans un palan il n'est pas possible de le remonter :


Les explications techniques sur le bloc

On termine par une bonne coupe trouvé au fond rempli d'eau de Sichatel :


Samedi 10 février en après midi si le temps le permet nous irons enlever les tas de branchages morts qui se situent à l'entrée.